Feu de la saint Jean un moment de convivialité et de joie

Retour sur la soirée de la Saint jean du samedi 25 juin 2022

Les traditionnels feux de la Saint-Jean ce sont déroulé le 25 juin, proche du solstice d'été.

Le solstice d'été, le 21 juin, est le jour le plus long de l'année, celui où le soleil est au plus haut. Depuis la nuit des temps, il est aussi marqué par de grands feux, allumés  durant la nuit. Afin de prolonger la lumière et la chaleur solaires, au moment où, lentement, inexorablement, elles baisseront à nouveau en durée et en intensité, jusqu'au solstice d'hiver.

Cette pratique païenne ancestrale a été christianisée. L'Eglise a attribué la date du solstice d'hiver à la naissance du Christ, et celle du solstice d'été à son cousin, Jean-le-Baptiste, l'ermite du désert. Une manière de traduire symboliquement, à travers les phénomènes cosmiques, la parole de ce dernier qui disait de Jésus : "Il faut qu'il croisse, et que je diminue"  (évangile de Jean, chapitre 3 verset 30).

Mais les brasiers marquant le solstice d'été n'en ont pas été délaissés pour autant. Ils ont simplement pris le nom du saint du jour. En Alsace, la tradition du "Johànnisfiir" ("feu de Jean") reste vivace dans de très nombreuses communes des deux départements.  

Les anciennes croyances (nuit sacrée surnaturelle, feux aux croisements des chemins pour chasser sorcières et démons, rôle protecteur des fumigations) ont été peu ou prou oubliées. Mais l'esprit de fête, lui, est resté.

Un feu de joie et de convivialité à Espère

La fête commencera dès 20h avec l'installation dans la salle des fêtes ouverte pour cette occasion et le grand barbecue pour les grillades.   l'accompagnement musical est assuré par notre musicien local Thierry DOUILHAS.

La nuit est tombée à 22h30, c'est le moment tant attendu de la mise en route du bûcher. Une farandole d'espérois et d'espéroises de tout âges dancent autour d'un grand brasier réalisé par les agents communaux.

Un grand merci à tous les acteurs de cette excellente soirée.